Menu principal

L'installation des isolants


1 -Isolation du plancher


Deux types de plancher peuvent être isolés thermiquement :

Le plancher bas

Celui –ci doit être isolé s’il se trouve au dessus d’un vide sanitaire, au dessus d’un local non chauffé ou bien encore sur un terre plein. Si vous avez accès au vide sanitaire ou au local situé sous la dalle alors vous pourrez isoler le plafond. Il est bien souvent beaucoup moins contraignant d’isoler un plafond que d’isoler un plancher. Attention à l’isolation d’un vide sanitaire, car celui doit normalement permettre la ventilation du bâtiment durable.

Pour cela 3 techniques peuvent être utilisées :

Le collage ou vissage : L’isolant est collé ou vissé directement sous la dalle

La suspente : Des équerres sont disposées sur les murs et les isolants sont glissés entre la dalle et les équerres

Le soufflage : on fixe des plaques de contreplaqué ou de BA13 sous les poutres afin de réaliser un faux plafond. Ensuite ,on souffle l’isolant entre la dalle et le faux plafond.

Si vous ne pouvez accéder au local en sous face alors il vous faudra isoler le plancher par la face « chauffée». Cette opération est plus contraignante. En effet, vous devrez enlever le revêtement de sol et vous perdrez de la hauteur sous faux plafond. Suivant la hauteur du plafond, vous pourrez isoler plus ou moins le sol. Pour assurer une bonne isolation, il est impératif d'utiliser des matériaux incompressibles. Des panneaux d'isolants sont disposés sur la dalle  puis une chape béton (béton de chanvre) est ensuite coulée sur ces panneaux.


Isolation d'un plancher par la face "chauffée"


Si votre plancher se trouve sur un terre plein et que vous construisez votre habitation alors le plus efficace est d'installer l'isolant sous la dalle béton. Cinq couches successives seront nécessaires pour réaliser une installation performante :


Etape 1: Un lit de gravier est disposé sur le bon sol

Etape 2 :Un lit de sable est ensuite déposé sur le gravier.

Etape 3 :L'isolant est installé sur le sable

Etape 4 : La dalle est coulée sur l'isolant

Etape 5 :Le revêtement de sol est posé sur la dalle


Isolation du plancher sur terre plein



2-Isolation des combles


Afin d'isoler le plancher des combles de votre habitation, 2 techniques peuvent être utilisées.

L'isolation entre solive.


Celle ci consiste a disposer des rouleaux d'isolants entre les solives (soutenant le faux plafond de l'étage inférieur) sur lesquelles un plancher d'appoint  pourra être fixé. En revanche, cela ne rendra pas les combles habitables étant donné que la toiture n'est pas isolée.



isolation entre solives


L' isolation sur plancher


SI  le plancher est existant alors l'isolant peut tout simplement être disposé sur le plancher. Il sera préférable de le réaliser en 2 couches croisées afin d'éviter les ponts thermiques.


L'isolation sous rampant


Comme pour l'isolation entre solive, l'isolant sous rampant consiste à disposer l'isolant entre les chevrons. Une lame d'air de 4 a 6 cm doit être maintenue entre la face intèrieure de la toiture et l'isolant. L'utilisation d'un pare vapeur est conseillée pour éviter les problèmes de condensation. Des parements de BA13 peuvent être fixés sur les chevrons.



Isolation sous rampant


L'isolation par l'extérieure


Cette technique est utilisée pour les bâtiments en construction ou si la toiture doit être entièrement reprise. Il convient tout d'abord d'enlever tout le revêtement de toiture (tuiles, ardoises...) puis de fixer un platelage sur les chevrons. Ensuite, l'isolant (avec pare vapeur) est disposé sur le platelage, et recouvert d'un écran de sous toiture. Enfin une structure composé de lame de bois entre croisées est installée afin de recevoir le revêtement de toiture.
Cette technique , nécessitant des travaux bien plus lourds que pour l'isolation sous rampant est également plus efficace. En effet, elle permet de conserver la charpente en meilleur état et de ne pas perdre d'espace habitable. Elle est la réponse parfaite pour une construction durable neuve.





3 -L'isolation des murs

L’isolation des murs est très importante, elle représente 25 % des déperditions de chaleur d’une maison standart.

Il existe 3 techniques principales d’isolation de murs


L’isolation à panneaux avec isolant incorporé

Il existe de nombreux types de panneaux composés d’un isolant collé sur un parement.Le plus courant est composé de laine de roche collée sur du BA13 (pas vraiment écologique). Ces panneaux peuvent être tout simplement collés avec du MAP sur le mur maçonné. Cette technique est la plus simple en terme de mise en oeuvre. Si vous souhaitez pouvoir utilisez un éventail plus large de matériaux isolant il est préférable d’utiliser un mur a ossature .

L’isolation à ossature

Cette technique consiste à monter une ossature (bois  ou métallique) devant le mur maçonné. Cette ossature est fixée au planché, au plafond et au mur. L’isolant est ensuite disposé entre l’ossature et le mur. Un parement (BA13) est ensuite fixé sur l’ossature.


L’isolation derrière une contre cloison maçonnée

L’isolant est fixé sur le mur maçonné.Un contre mur maçonné (en brique) est ensuite monté devant l’isolant. Un parement peut alors être appliqué directement sur les briques.



Tableaux comparatifs                                                                           Les solutions techniques

 
home search